Ice-Breaking, la nouvelle formule pour un séminaire 100% réussi !

Allier journée d’étude et moments marquants, ils l’ont fait ! 

Depuis quelques années, le bien-être raisonne dans bien des discours pour une meilleure productivité au travail. Des acteurs se sont positionnés sur le marché émergent du bien-être pour offrir aux séminaires un petit coup de neuf ! 

Ce genre de pratiques de plus en plus demandé et apprécié, permet d’accompagner un groupe à l’intelligence collective avant d’entrer dans le vif du sujet : le travail !

S’il semble très apprécié, l’Ice Breaker est un très bon moyen de dynamiser un groupe et de faire appel à la créativité de chacun pour inviter le positivisme autour de la table de réunion !

Mais quelles sont les must-have pour un Ice Breaker réussit ?

 

Premièrement, qu’est-ce qu’un atelier d’Ice Breaker ?

L’idée de cette pratique est d’introduire une journée de travail de manière ludique et conviviale afin de détendre l’atmosphère et créer une réelle cohésion d’équipe en 30 min.

Il existe de nombreuses formes d’ateliers Ice Breaker, et heureusement ! Chaque entreprise et journée d’étude étant unique, il est tout à fait possible d’introduire son séminaire de la manière la plus adaptée pour obtenir les meilleurs résultats et atteindre le dynamisme recherché. Certains ateliers qui fonctionnent très bien pour un groupe peuvent se révéler être un flop total pour un autre, c’est pourquoi il est nécessaire d’établir en amont le type d’ice breaker que l’on juge adapté face aux participants et à la thématique de la journée pour un résultat 100% garanti !

Quelques exemples d’ateliers Ice Breaker :

  • Objets symboliques : le but ici est de demander aux participants de se présenter en se décrivant comme un outil qui correspondrait le mieux à leur caractère.
  • La présentation simple, efficace et positive : donner son nom, son prénom, dire ce que l’on aime dans son job, ses hobbies, et ce que l’on attend de cette journée. Cela permet de se lancer soi-même dans une journée en « positive thinking ».
  • 3 vérités, 1 mensonge : le but ici est d’inventer un mensonge qui se cacherait avec 3 vérités à propos de soi. Ici il est très fréquent d’être surpris par les vérités des autres participants qui en dévoilent un peu plus sur leur personnalité et leur vie, ramenant l’attention sur l’humain.
  • La poignée de bonbon : un paquet de bonbon circule dans l’assemblée et chacun en prend autant qu’il le souhaite. A la fin du picking, chacun doit raconter une anecdote par bonbon choisit avant de le manger.
  • Le point commun : vos participants se réunissent en groupes de 3 ou 4 et doivent se trouver un point commun avant de le présenter aux autres participants. Au fil des discussions, la recherche du point commun permettra aux collaborateurs de s’ouvrir et donc d’entamer le dialogue.
  • Plus connu mais toujours aussi ludique, le « who’s who » : chaque participant reçoit une carte correspondant aux caractéristiques d’un autre participant et il doit retrouver à qui elle appartient. Cela demande donc aux participants d’interagir dans la joie et la bonne humeur !

 

Mais quelles sont les raisons pour lesquelles le faire absolument ?

Les ateliers Ice Breaking comme son nom l’indique, permettent d’entamer une journée d’étude de la meilleure manière qu’il soit : en brisant la glace ! Mais quels en sont les bienfaits ?

  • Généralement en début de session, l’atelier permet d’engager une bonne dynamique et d’insuffler de l’énergie positive aux participants de la réunion. Tous réunis autour d’un sujet autre que le travail ayant pour but de valoriser l’humain permettant de commencer la journée dans de bonnes dispositions !

 

  • Le fait de faciliter l’échange permet d’augmenter la cohésion d’équipe entre les collaborateurs présents et donc de les fédérer autour d’un but commun : leur métier, tout en respectant et en prenant en compte des besoins humains qui se cachent derrière une bonne productivité !

 

  • Le but d’une journée d’étude étant d’en sortir avec des idées nouvelles, l’atelier permet d’ouvrir les participants à leur créativité et de la stimuler tout en apprenant à se connaître ou à comprendre la raison de leur présence pendant cette journée

 

  • « Apprendre à se connaître ? Mais je les connais mes collègues ! » c’est ce que pourrait dire des participants qui viennent des mêmes divisions d’une entreprise. Cependant se connaître au travail c’est une chose, mais se comprendre en est une autre ! L’atelier d’Ice Breaker permet de découvrir des faces cachées et insoupçonnées d’une personnalité, voire de redécouvrir une personne sous un nouvel angle. Certains collègues pourraient vous surprendre à bien des égards !

 

  • Permettre à une équipe d’être dans les meilleures conditions possibles pour entamer des sujets de réflexions qui peuvent parfois être complexes, engageants et très importants pour l’entreprise. Cela permet de « reculer pour mieux sauter » et d’aborder des problématiques en étant moins stressé et plus ouvert aux solutions et à la journée à venir.

 

  • Tout simplement, le fait d’introduire une journée avec un atelier d’ice breaker permet, in fine, d’avoir un maximum de retour sur évènement pour une entreprise, tout en chouchoutant ses employés pour leur permettre d’être au plus productif.

 

A quelle occasion proposer un Ice Breaker avant sa réunion ?

En fonction de l’activité de votre entreprise, certaines périodes peuvent être plus stressantes que d’autres. Le début de l’hiver, par exemple, grise un peu le moral d’un tout un chacun. A ce moment de l’année, il est toujours bienvenu d’avoir des activités qui changent et qui redonnent un peu de baume au cœur à vos équipes, et permettent aussi de bien commencer l’année !

Selon les projets futurs ou en cours, l’Ice Breaker peut permettre de redonner, comme on l’a dit, une dynamique et peut procurer à vos employés un regain de motivation qui pouvait leur faire défaut à cette période de l’année… ! Rien de mieux qu’un atelier qui mêle alors rires, anecdotes, cohésion, découverte des autres et de soi !

Ce genre d’atelier peut aussi permettre à de nouveaux arrivants de se sentir inclus dès leur arrivée. Votre équipe s’agrandit ? La bonne humeur aussi ! Qui n’a pas connu des premières semaines de travail stressantes et où il est difficile de s’intégrer aux autres ? L’atelier Ice Breaker permet en quelques instants d’inclure de nouvelles recrues et de les mettre dans le bain de manière naturelle, collective et rapide.

 

Comment éviter de rater son atelier Ice Breaking ?

Voici les #donot ou commandements pour réussir un atelier Ice Breaking au top !

#nojugement

Le but de cette pratique n’est pas de créer une animosité entre les participants, il ne faut donc pas les amener à se comparer et se juger, au contraire, il faut les amener à mettre en avant leurs meilleurs cotés et à penser positif #orientésolution !

#noforcing

Chacun doit se sentir libre de participer à son rythme et en son temps à l’activité. Mieux vaut 5 collaborateurs sur 10 qui ont envie de le faire que 10 collaborateurs qui l’abordent de manière forcée ! Vous serez étonnés de constater à quel point l’effet de groupe fédérera les quelques participants qui ne souhaitaient pas s’en mêler … #neversaynever !

#nobully

Ne jamais mettre mal à l’aise son auditoire ou insister fortement sur une personne que l’on sentirait mal à l’aise. Le but n’est pas que les participants se sentent visés mais accompagnés ensemble vers un but commun : mieux se connaître et facilité leurs échanges : #acceptation

 

Quelles qualités requises pour être un animateur hors pair (et impairs) pour un atelier Ice Breaker ?

Vous l’aurez compris, si l’atelier Ice Breaker semble être la solution miracle en terme de motivation, communication et cohésion, l’une de ces composante principale est … son animateur !

Afin d’être sûre de ne pas amener son équipe dans la direction opposée que celle souhaitée, voici les qualités à observer chez un bon orateur :

 

#1 Adaptabilité humaine

Être humble et savoir se mettre au niveau des personnes que l’on à en face de soi est la qualité principale que l’on demande au locuteur qui se tiendra face à vos équipes. Le trop d’humour ou le trop de confiance en soi peut qui apparaître dans certains cas comme « bon genre », n’a rien à faire dans ce genre d’atelier. On préférera quelqu’un à l’écoute, souriant et simple. Parfois, trop d’humour tue l’humour, et certaines blagues peuvent facilement vexer.

#2 Adaptabilité professionnelle

L’aspect humain, OUI, mais l’aspect pro RE OUI ! Être capable de rebondir et réorienter le déroulement de l’activité si celle-ci n’est pas majoritairement appréciée est primordiale ! Aucune typologie d’atelier n’est figée, surtout lorsqu’il s’agit d’interaction humaine. Il faudra donc que votre animateur soit le caméléon de la situation !

#3  Être à l’aise en public

Si cela paraît aller de soi, il est important de le souligner. Rien de pire qu’une personne qui ne veut pas prendre le lead et animer face à un groupe plus ou moins conséquent ! C’est le point le plus important de l’activité qui pourrait avoir des effets complètement inverses si l’envie de l’orateur n’est pas au rendez-vous.

 

Voila ! Maintenant vous savez tout ce qu’il faut savoir pour proposer l’atelier Ice Breaker le plus approprié à vos teams pour un maximum de good vibes, de cohésion d’équipe et retour sur investissement à la clef !

Bon atelier !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :