Comment améliorer la prise décision?

Comment aborder le sujet ?

Pour prendre les meilleures décisions, on est souvent influencé par nos connaissances des dossiers, mais l’utilisation d’outils pour prendre des décisions pensées est primordiale. Et malgré toutes les précautions, il y aura toujours un petit écart entre la réalité et la prise de décision qui peut être entachée d’erreurs.

Une conférence s’avère nécessaire c’est-à-dire programmer une réunion avec un staff avant de prendre une décision est essentiel. Afin de prendre de meilleures décisions on doit suivre un processus de décision maîtrisé qui minimise les erreurs que nous pouvons commettre en aval et en amont lors du choix de la solution.

 

Quel sont les outils clé ?

Analyser son processus de décision et éviter les erreurs les plus fréquentes et ne pas aller tout de suite à la conclusion pendre son temps et poser un cadre pour la réflexion.

Accorder de la valeur au jugement et à l’expertise des faits pour prendre la meilleure décision. Utiliser les meilleures méthodes et finalement tirer des leçons de son expérience.

 

 

La prise de décision

Le mapping est nécessaire et essentiel pour prendre une décision bien pensée sans cela on risque de commettre des erreurs poser un cadre : ce qui veut dire qu’il faut connaître les limites du problème et en même temps la manière d’évaluer la qualité de la décision et cela en essayant de trouver d’autres cadres et faire la comparaison des avantages et des inconvénients et choisir le plus adapté.

Cherchez l’information : Faire le point sur ce qu’on sait déjà et puis faire une évaluation de la valeur de ces connaissances tout en se rappelant l’importance des informations manquantes puis allez chercher les plus essentielles et pas celles qui ne sont pas fiables ainsi vous pouvez connaître les informations que vous mettre à votre profit dans la prise de décision faites un choix : Choisissez la meilleure méthode pour exploiter les informations récoltées qui sont en votre possession prenez une décision individuelle ou une décision en équipe mérite réflexion, mais le deuxième cas est meilleur étant donné qu’il regroupe plusieurs points de vue.

Tirez les leçons : prendre en considération les éléments du processus de décision pour faire une analyse complète

 

Écoutez vos émotions :

Les émotions ne sont pas en contradiction avec la raison. Au contraire, elles sont un moyen perfectionné, qui peut donner des informations précieuses sur un cas donné qui est destiné à nous décider et à se manifester. Le mot émotion vient du latin motio = mouvement. On se sent excité, plein de joie à l’idée d’avoir fait le bon choix? Au contraire on ressent de la tristesse, de l’hésitation et un sentiment de malaise ou une peur à l’idée de prendre telle décision?

Ces émotions sont comme in signal dont on doit prendre en compte. Les signaux émis par le corps et qui accompagnent nos émotions peuvent aider. Déplaisants ou plaisants apprenez à les détecter :Accélération cardiaque, tension ou détente musculaire, maux d’estomac, frissons, douleur de tête, chair de poule, etc. En la matière, chacun a sa propre grille de lecture. Pour se décider, il y a des personnes qui se basent sur l’excitation ressentie -ou pas- par la proposition qui leur est faite et d’autres, avouent se fier à leur mal de dos qui peut être proportionnel au risque d’un placement financier ou d’une action boursière.

 

 Sortez prendre l’air !

Vous n’êtes pas sur et certain quelle décision prendre ? Tout est n’est pas clair ? Vote cerveau est d’idées, mais en même temps vide et indécis ?On peut trouvait de l’inspiration lors de promenades, et cela en prenant une bouffée d’air ! Outre l’effet bénéfique sur notre cerveau, mieux irrigué et oxygéné, une petite marche est essentielle elle nous libère du stress et nous permet d’y voir clair. Laissez votre instinct vous guider là où il vous emmène sans réfléchir. Cherchez à entendre, voir, et prendre en considération les détails que vous n’aviez encore jamais remarqués. Laissez-vous surprendre. LA bonne idée pour se décider pourrait bien se trouver au détour d’une rue, ne laissez pas passer cette occasion.

 

 Écoutez vos messages matinaux

En se réveillant le matin de bonne heure et durant plus d’ une dizaine de minutes, notre corps est stimulé par des signaux spécifiques qui font état de notre conscience et pendant cette période nous sommes dans un état profond de méditation et de bien être. Des solutions sont à notre portée à ce moment-là. Elles peuvent être d’un grand apport en nous éclairant sur des solutions aux problèmes rencontres lors de la prise de décision. Pour capturer ses idées laissez les à à la portée de votre conscience.et si besoin pour ne pas les oublier prenez un carnet et noter les afin de se les rappeler plus tard.

 

 Écoutez votre intuition

Des fois nous n’avons pas assez de temps de réfléchir et prendre une décision. Nous agissons alors par intuition et effectivement : les recherches récentes en Neurosciences ont démontré que les décisions prises par intuition sont souvent les meilleures, en particulier lorsqu’elles concernent un domaine que nous maîtrisons bien.

Ainsi, votre intuition ou -intelligence inconsciente-peut vous amener à prendre le bon choix , encore faut-il lui donner l’occasion de s’exprimer. Pour être synchronisé avec votre intuition, prenez un instant pour vous concentrer, par exemple en respirant profondément et pesez le pour et le contre.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :